Mathématiques à la carte : la semaine des maths

Certes, « les mathématiques ne sont pas une marche tranquille sur une autoroute dégagée, mais parfois un voyage dans un désert étrange, où les explorateurs sont souvent perdus. » (W.S.Anglin)

Mais « les maths, ça prend aussi le relais dans les situations où l’intelligence habituelle est en panne. Tout comme les chaussures sont un instrument pour marcher, les maths sont un instrument pour penser. On peut marcher sans chaussures, mais on va moins loin. » ( Jean Marie Souriau)

Bref, qu’on les aime ou qu’on les déteste, les mathématiques ne laissent personne indifférent !

Et cette année encore , les professeurs du collège, Mmes Delhuille, Grand, Meilliez et M. Barois, mettent à l’honneur les maths lors de la semaine des mathématiques.

Elle se déroule du 6 au 15 mars sur tout le territoire et une fois n’est pas coutume, au collège, c’est sous la forme d’un jeu de piste – auquel tous les élèves pourront prendre part – qu’ils fêteront les maths. Ils se mesureront à des énigmes pour découvrir une phrase mystère à laquelle ils répondront sur une carte réponse.

Une récompense offerte par le FSE du collège attendra les 8 meilleurs à l’issue de cette semaine.

D’autres actions aussi auront lieu ; en particulier, pour les sixièmes avec :

– le diaporama «Chut! On calcule en Flandres»

Chaque jour de la semaine (sauf le mercredi), tous les élèves de cycle 3 du bassin des Flandres, se verront proposer des exercices de calcul mental et des énigmes pendant 10 minutes. Au collège, ce sera lundi, mardi, jeudi et vendredi à 14h pour les sixièmes.

– un échange de cartes «mathémagiques» avec les écoles du secteur.

Après une activité de cryptographie lors de laquelle les élèves de sixième ont découvert différents codes (le code des Templiers, le code PigPen, le code César et le code de Vigenère), ils ont élaboré en binôme un message codé sur une carte qui sera transmise à leurs camarades des écoles primaires. Ces derniers décoderont les messages secrets puis pourront répondre en codant à leur tour.

Nos élèves de sixième sont impatients de recevoir la réponse à leur message !!

Et rappelez vous , comme l’a dit David Hilbert , mathématicien allemand, « quel que soit le temps passé à faire des mathématiques, ce n’est jamais du temps perdu ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

51 + = 53